Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2017

Gros coup de gueule : Parents aimez vous vos enfants ?

Bonjour

Juste un sujet car dans le message de ce lundi, en commentaire je répondais à M. (Mme) BERTUZZI sur la sécurité des enfants sur nos chemins avec cette phrase :

"La sécurité de nos enfants sur nos chemins est un sujet que je rappelle quasiment chaque année. C'est à nous parents de l'assurer en les équipant et en les éduquant correctement sur ce sujet.
Je vous renvois sur les messages du 27/10/2017 ou 13/11/2016 par exemple."

Un équipement réfléchissant à coller ou coudre sur les vêtements ou mieux un gilets de sécurité que nous devons tous avoir dans nos voitures ou un système lumineux (leds clignotantes ou lampes) ne coûte que quelques €.

Pensez vous que la vie de vos enfants ne vaille pas cela ? On est capable de leur payer des vêtements, des téléphones, des ordinateurs, des consoles de jeux à plusieurs centaines d'€, mais même pas foutu de les rendre plus visibles la nuit pour quelques €.

Aimer son enfant, c'est au minimum lui permettre d'arriver à l'âge adulte (hors évènements exceptionnels, maladie, catastrophes, attentat etc.) c'est même le but minimum de la vie sur terre.

Imaginez ma colère quand ,quelques minutes après avoir répondu à M. (Mme) BERTUZZI, d'éviter un enfant sur le bord de la D1, marchant du mauvais côté de la route (et non pas face aux voitures comme le demande la loi), sans aucun système de signalisation qui permettrait de le voir à plus de 150m, avec des vêtements sombres sauf chaussures blanches, au moment (17h40) ou la circulation est la plus dense et que la nuit vient de tomber. Mais que ce serait t'il passé avec un véhicule en face ou même sous la pluie ?

Parents vous attendez quoi ? Un mort, un handicapé à vie, comme toujours ce sera la fautes des autres, l'automobiliste qui roulait trop vite, la mairie qui n'a pas éclairé la campagne comme la ville, les chemins qui n'ont pas de trottoir, le trou sur la route, la pluie, le car qui ne s'arrête pas devant chaque maison etc...

Et vous, vous aurez fait quoi ? Lui aurez vous appris à être vigilant et pas le nez dans son téléphone, lui aurez vous appris à se signaler aux autres usagers de la route, lui aurez vous appris à marcher du bon côté pour voir arriver le danger et l'éviter, lui aurez vous appris à marcher en file indienne, lui aurez vous appris à se ranger à l'arrivée d'une voiture, l'aurez vous équipé pour être bien plus visible de loin et même de très loin, lui aurez vous donner une lampe pour voir où il marche, irez vous le chercher si c'est possible à l'arrêt de car, en résumé lui aurez vous donné toutes les chances de survivre ?

Quand j'étais gamin on faisait plusieurs km à pieds ou en vélos pour aller à l'école. Les voitures allaient bien plus vite (peu de limitations de vitesse), éclairaient moins bien, étaient moins sûres, les chemins sur les Garrigues étaient plus étroits que maintenant, par endroits impossible de se croiser mais nous avions tous les matins les recommandations de nos parents sur la sécurité. Souvent le maître d'école nous les répétait le soir.

Les rentrées et les sorties d'écoles actuelles ne sont pas tristes non plus, enfants pas attachés, en surnombre, parents qui fument ou au téléphone, on est à la bourre le 50 km/h sur les chemins c'est pour les autres, etc.

Désolé pour le titre très dur, mais je vous laisse regarder l'extrait de film pris par la caméra de ma voiture pour vous faire une idée plus précise et comment vous auriez réagi.

Bonne journée.

Luc CATHALA

Le film : https://youtu.be/5J50In0hQlE

PS : Du coup ce matin je suis passé au service du car pour voir si au moins sur la D1, le car ne pourrait pas faire un arrêt supplémentaire entre les amandiers et le Contras. Pas possible car il devrait s'arrêter sur la route départementale.

Je suis ensuite allez voir M. Mus aux services des routes du département pour lui demander de débroussailler la partie est de la D1, qui est assez large pour que des enfants circulent entre les propriétés et le fossé. Il m'a promis de le faire en priorité dès le débroussaillage d'hiver commencé.

 

16:41 Écrit par Association des Garrigues dans Circulation, Sécurité | Commentaires (4)

Commentaires

vous avez tout a fait raison mr CATHALA vous avez tout dit sauf qu a notre epoque il y avait beaucoup moins de voitures pour ce qui est de la video heureusement que le gamin avait des baskets blanches

Écrit par : RICCI P | 22/11/2017

Répondre à ce commentaire

Il est bien évident que l'éducation de nos enfants est primordiale. Il faut aussi rééduquer les automobilistes prioritairement. Si vous voulez que nous nous rencontrions pour en discuter de vive voix il n'y a aucun soucis...

Écrit par : BERTUZZI | 23/11/2017

Répondre à ce commentaire

Il est bien évident que l'éducation de nos enfants est primordiale. Il faut aussi rééduquer les automobilistes prioritairement. Si vous voulez que nous nous rencontrions pour en discuter de vive voix il n'y a aucun soucis...

Écrit par : BERTUZZI | 23/11/2017

Répondre à ce commentaire

Tout à fait d'accord avec ce coup de gueule bien justifié!

Écrit par : CHARTTIER | 27/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire